À Notre Sujet

Chercheurs Universitaires

Lalita Bharadwaj
University of Saskatchewan
Toxicologie

Lalita Bharadwaj est toxicologue à la School of Public Health, de la University of Saskatchewan. Ses domaines d’expertise comprennent l’évaluation des risques liés à la santé humaine et à l’environnement, et la recherche participative centrée sur la collectivité. Le Dr Bharadwaj possède une formation universitaire diversifiée qui comprend un baccalauréat ès sciences en Physiologie, une maîtrise ès sciences en Pathologie et un doctorat en Toxicologie, ainsi qu’une formation postdoctorale en médecine respiratoire et en biologie cellulaire moléculaire. Elle a procédé à de nombreuses évaluations de risques pour la santé humaine et l’hygiène de l’environnement de friches industrielles contaminées par la créosote, les produits pétroliers et les hydrocarbures aromatiques polycycliques ainsi que les métaux lourds. Elle est à l’heure actuelle membre du Groupe d’experts du Conseil des académies canadiennes visant à « Harnacher la science et la technologie pour comprendre les incidences environnementales liées à l’extraction du gaz de schiste ».

 

John Cherry
Administrateur  -The University Consortium for Field-Focused Groundwater Contamination Research
Hydrogéologie des contaminants 

John A. Cherry détient des diplômes en génie géologique et un doctorat en hydrogéologie. Durant quatre ans, il a été membre du corps professoral à la University of Manitoba, avant de se joindre au corps professoral de la University of Waterloo en 1971, où ses recherches ont porté sur les études sur le terrain en matière de migration et le devenir des contaminants présents dans les eaux souterraines, et la restauration de ces eaux. Il a pris sa retraite de la University of Waterloo en 2006 et s’est vu décerner le titre de Professeur distingué émérite en 2007. Il a écrit en collaboration avec R.A. Freeze le manuel intitulé Groundwater (1979) et a coédité et est coauteur de plusieurs chapitres du livre intitulé Dense Chlorinated Solvents and Other DNAPLs in Groundwater (1996). En plus de sa recherche sur le comportement des contaminants souterrains, il a participé à la mise au point de plusieurs technologies liées à la surveillance et à la restauration des eaux souterraines et est cotitulaire de plusieurs brevets. Il est Fellow de la Société royale du Canada et a s’est vu attribuer plusieurs Prix pour sa recherche sur la contamination des eaux souterraines, de la part de sociétés de science et d’ingénierie du Canada, des États-Unis et du Royaume-Uni, ainsi que le titre d’Associé étranger de la US National Academy of Engineering. Il est maintenant administrateur du University Consortium for Field-Focused Groundwater Contamination Research, fondé en 1988, ainsi que professeur auxiliaire à l’École d’ingénierie de la University of Guelph.

 

Bernard Goldstein
University of Pittsburgh
Santé publique

Le Dr Goldstein est professeur émérite de santé environnementale et au travail, et ex-doyen de la Graduate School of Public Health de la University of Pittsburgh. Il est membre élu de la National Academies of Science Institute of Medicine où il siège à la Environmental Health Science Research and Training Roundtable. Il siège également à la Roundtable on Science and Technology for Sustainability du US National Research Council dont il est membre, il a récemment présidé le Committee on Sustainability de l’EPA, et est membre des ateliers de travail du comité organisateur sur la gestion des risques et la gouvernance liées au gaz de schiste. Il siège également aux comités liés aux questions de gaz de schiste et d’énergie du Conseil canadien des académies et au NSF-funded AirWaterGas Sustainability Research Network de la University of Colorado. Il préside le Groupe de travail du Programme environnemental des Nations unies sur la gestion des produits chimiques. Le Dr Goldstein a participé à l’atelier de travail sur l’évaluation des effets du déversement de pétrole dans le golfe du Mexique sur la santé humaine de l’Institute of Medecine. Il préside à l’heure actuelle le Coordinating Committee of the Gulf Region Health Outreach Program et est membre du Gulf of Mexico Research Initiative Public Health Working Group. Au cours de sa carrière, il a notamment été administrateur assistant en recherche et développement à la U.S. Environmental Protection Agency, de 1983 à 1985.

 

Rebecca Harrington
McGill University
Géophysique et Sismologie

Le Dr Rebecca Harrington a obtenu son baccalauréat ès sciences de la University of California, ainsi que sa maîtrise et son doctorat en Géophysique et physique cosmique de la University of California. Elle s’apprête à occuper un poste de professeure à l’Université McGill à l’automne. Ses intérêts en recherche portent sur la sismologie d’observation de la croûte, dont l’énergie irradiée et la répartition de l’énergie de tremblements de terre, la mise à l’échelle des paramètres de source sismique, l’analyse empirique des processus de source sismique, des tremblements volcaniques de longue durée et du déclenchement dynamique à distance des tremblements de terre de la fonction de Green.

 

René Lefebvre
Institut national de la recherche scientifique (INRS)
Hydrogéologie

René Lefebvre est professeur titulaire d’hydrogéologie à l’Institut national de la recherche scientifique (INRS), Centre Eau Terre Environnement, Québec, Canada. L’INRS effectue de la recherche au deuxième cycle universitaire et fait partie du réseau de l’Université du Québec. Il s’est joint à l’INRS en 1994, et ses intérêts de recherche portent sur les processus de transfert  multiphase (fluides, chaleur, masse) ainsi que sur les réactions géochimiques qui accompagnent ces transferts. Ses travaux sont appliqués à la caractérisation et à la modélisation numérique des systèmes aquifères locaux et régionaux. Il détient un baccalauréat ès sciences en Géologie appliquée de l’Université Laval (1981), une maîtrise ès sciences en Géochimie du pétrole de la  University of Calgary (1984) et un doctorat en Géologie (hydrogéologie) de l’Université Laval  (1994). Il a rédigé ou collaboré à la rédaction de 50 articles à comité de lecture, de 25 articles dans des livres et des rapports, de 130 articles sur les travaux d’un congrès, 189 résumés de conférences et 152 rapports scientifiques.

 

Ralph Matthews
University of British Columbia
Sociologie

Ralph Matthews détient un baccalauréat ès arts de la Memorial University of Newfoundland ainsi qu’une maîtrise et un doctorat de la University of Minnesota. Dans le milieu universitaire, il a été vice-doyen des études de cycle supérieur de la  McMaster University; directeur du Soutien à l’enseignement et de la technologie de l’information de la faculté des Lettres de la University of British Columbia; et il est couramment coordonnateur de recherche en sciences sociales et en sciences humaines, au bureau du vice-président à la recherche et à l’international de la University of British Columbia. En administration de la recherche, il a été responsable de l’équipe de recherche sociale et économique d’AquaNet, Réseaux de centres d’excellence, et directeur du Réseau de recherche sur les impacts climatiques et l'adaptation, Colombie-Britannique du Réseau - Canada (C-CIARN–BC), financé par le ministère des Ressources naturelles du Canada. Sur le plan professionnel, il a été élu président  de la Société canadienne de sociologie et d’anthropologie, et rédacteur en chef de la Revue canadienne de sociologie. En 2010, il a été élu président du 23e comité de recherche sur la science et la technologie de l’International Sociological Association pour un mandat de quatre ans. On lui a décerné, en 2012,  le Prix de contribution remarquable de la Société canadienne de sociologie, qui reconnaît « les contributeurs à la sociologie canadienne qui ont fait preuve d’une carrière d’une valeur scientifique exceptionnelle ».

 

Bernard Mayer
University of Calgary
Géochimie des isotopes

Le Dr Bernhard Mayer est professeur de géochimie des isotopes au département des Géosciences de l’Université de Calgary. Son groupe de recherche en géochimie appliquée (AGg) emploie des techniques chimiques et isotopiques pour suivre les composés d’eau, de carbone, d’azote et de soufre dans les environnements de surface et souterrains. Le Dr Mayer a rédigé ou collaboré à la rédaction de plus de 100 articles de revues internationales à comité de lecture et dix chapitres de livres. Son travail innovateur a contribué à divers programmes de recherche provinciaux, nationaux et internationaux, notamment ceux de l’Alberta Ingenuity Centre for Water Research (AICWR), de l’Alberta Ingenuity Centre for In-Situ Energy (AICISE), de Carbon Management Canada (GCC), du Réseau canadien de l’eau (RCE) des Réseaux de centres d’excellence (RCE) et du comité SCOPE sur l’azote de l’ONU. Le Dr Bernhard Mayer a obtenu son doctorat en géochimie des isotopes en 1993, à l’Université de Munich, en Allemagne.

 

John Molson
Université Laval
Hydrogéologie

Le Dr Molson est professeur adjoint au département de Géologie et de géologie appliquée à l’Université Laval, à Québec, et est titulaire d’une chaire de recherche du Canada de niveau II en hydrogéologie quantitative des milieux poreux fissurés. Il est également professeur adjoint au département des Sciences de la Terre et de l’environnement à la University of Waterloo, en Ontario, où il collabore à des recherches, et supervise et enseigne à des étudiants. Le Dr Molson concentre ses recherches sur le développement et les applications de modèles numériques visant à simuler les processus hydrogéologiques, notamment dans l’écoulement des eaux souterraines et de la protection des aquifères, le transport et la biodégradation des contaminants organiques, la transmission de la chaleur, les systèmes géochimiques et le drainage minier acide. Il enseigne l’hydrogéologie physique et chimique, la restauration des aquifères et la modélisation numérique. Il siège en ce moment au Comité d'évaluation environnementale stratégique du gaz de schiste du Québec ainsi qu’au Comité d’experts sur le gaz de schiste du Conseil des académies canadiennes.

 

Dr. Jatin Nathwani
University of Waterloo
Politique énergétique, Génie environnemental

Le Dr Nathwani est professeur à la faculté d’Ingénierie et la faculté de l’Environnement de la University of Waterloo et Directeur général fondateur de la Waterloo Institute for Sustainable Energy (WISE). Il dirige le prestigieux Ontario Research Chair in Public Policy for Sustainable Energy Management, mis en place par le Conseil des universités de l’Ontario, et possède une longue liste de réalisations professionnelles dans le domaine des énergies propres de demain. Il a oeuvré à titre de leader dans le secteur canadien de l’énergie, principalement en planification et stratégie d’entreprise, en conception de politiques, en affaires réglementaires, en planification à long terme du secteur de l’énergie et sur le rôle de l’innovation ainsi que de la recherche et du développement en matière de performance économique.
 

Cathy Ryan
University of Calgary
Qualité des eaux souterraines et de surface

Cathy Ryan (ucalgary.ca/ryan) est professeure de Géosciences à la University of Calgary depuis  1997. Ses principaux intérêts de recherche comprennent la qualité des eaux souterraines et de surface (notamment de sources agricoles ou d’eaux usées) ainsi que la compréhension et la mesure des gaz souterrains. Elle possède une vaste expérience en développement international.

 

David Schneider
Memorial University of Newfoundland
Biologie environnementale, Écologie marine

David Schneider est professeur à l’Ocean Sciences Centre, Memorial University, de Terre-Neuve, depuis 1992. Il détient un baccalauréat ès sciences de la Duke University de la Caroline du nord, aux États-Unis, et un doctorat de la State University of New York, à Stony Brook. Le Dr Schneider est chargé de la conception et de l’analyse au sein du Programme de surveillance des effets environnementaux de Terra Nova. D’autres engagements comprennent la modélisation des effets dans l’écosystème du déversement de pétrole de l’Exxon Valdez (1996 à 1998), une évaluation indépendante des stocks de pétoncles de St-Pierre, à la demande du ministre des Pêches, ainsi qu’une participation aux évaluations portant sur la morue au ministère des Pêches et Océans depuis 1994. Il était membre du groupe d’experts du Programme de surveillance des effets environnementaux de l’Hibernia (1994). Le Dr Schneider révise des documents manuscrits d’environ 12 revues publiées à l’échelle  internationale et a siégé aux comités de rédaction de deux de ces revues, notamment à titre de conseiller principal à la rédaction de Marine Ecology Progress Series.

 

Donald Siegel
Syracuse University
Hydrogéologie et Hydrogéochimie 

Donald I. Siegel a obtenu un diplôme en Science de la géologie (1969) de la University of Rhode Island, une maîtrise en Science de la géologie de la Penn State University (1971) ainsi qu’un doctorat en Hydrologie de la University of Minnesota (1981). Siegel s’est joint à la Syracuse University (SU) en 1982, où il a effectué des recherches sur l’hydrogéologie des roches pétrolifères dans le bassin appalachien, sur l’hydrogéochimie des milieux humides et sur la géochimie des contaminants. Il apporte maintenant son appui à la PetroChina et à Chesapeake Gas, en vue de résoudre diverses questions portant sur le développement non classique du pétrole et du gaz. Siegel a été nommé à divers groupes d’étude du U.S. National Research Council (NRC), dont un qui se penche sur les effets environnementaux de la production de méthane sur les gisements de houille. La division hydrogéologique de la Geological Society of America (GSA) lui a attribué son Prix Meinzer pour ses recherches hydrogéologiques, son Distinguished Service Award, ainsi que le Birdsall Distinguished Lectureship. La GSA et l’American Association for the Advancement of Science (AAAS) ont nommé Siegel Fellow de leurs sociétés. 

 

Dr. Stephen Tomblin
Memorial University of Newfoundland
Science politique, Santé publique/communautaire

Le Dr Tomblin est professeur titulaire au département de Sciences politiques et de médecine (santé communautaire) à la Memorial University of Newfoundland. En plus du service administratif qu’il a accompli au département de Sciences politiques, il a œuvré à titre de chercheur principal à l’Atlantic Regional Training Centre. Le Dr Tomblin a beaucoup publié sur les questions d’intégration régionale et a tiré avantage de sa participation à divers projets de recherche collaboratifs/interdisciplinaires. Il a souvent collaboré avec les médias et rédigé des documents de travail pour la Commission Romanow et la  Newfoundland and Labrador Royal Commision. Il a siégé à diverses commissions d’étude régionales où il a consacré beaucoup de temps à faire le lien avec des recherches précédentes sur les questions de régionalisation dans les provinces de l’Atlantique.